Message de Sophie-Boucher Peterson

Publié le par Moselle d'avenir

Bonjour les ami(e)s,


Depuis hier, je lis fort attentivement vos nombreux mails et comprends les réactions des fidèles que nous sommes devant ce nouveau site qui n'est, c'est vrai, pas franchement enthousiasmant.

Mais il faut comprendre, aussi, à quelle opération soigneusement orchestrée nous sommes aujourd'hui confrontés et ne pas tomber dans le piège qui nous est tendu.

L'article de l'Express est un montage destiné à tuer, à détruire la confiance que nous avons placée en Ségolène, à faire diversion par rapport aux deux batailles justifiées qu'elle vient de mener :
- celle contre la taxe carbone où elle a été la seule à dire le vrai, obligeant tout le monde à se repositionner et rendant furax l'Elysée qui a parfaitement mesuré l'impact de sa parole ;
- celle pour que la direction du PS assume ses responsabilités, attaquant le livre s'il ment ou sanctionnant les magouilleurs si les faits sont avérés.

Ils sont nombreux ceux qui ont intérêt à cette opportune cacophonie.
Et nombreux ceux qui ont mis la main à la pâte.


L'article de l'Express est le coup d'envoi de ce énième épisode du Ségo-bashing : il a, chose rare, était distribué à tous les journalistes politiques avant même que soit ouvert le nouveau site DA.

Il fait mine de s'offusquer d'une facture de 41.000 euros mais ne dit mot de ce qu'a coûté le site de l'UMP, évalué selon les professionnels à 400.000 ou 500.000 euros.
Eux sont riches et intouchables (mais,entre nous, leur site coûteux n'est pas une réussite !)
A Désirs d'Avenir, nous ne sommes pas riches et nous ne le cachons pas.
Nous faisons avec les moyens du bord : les cotisations des militants et quelques donateurs qui croient, comme nous, que la cause est juste et mérite soutien.
Nous avons la conviction, l'huile de coude, le jus de cervelle et, même s'il nous arrive de commettre des erreurs, nous avons construit et poursuivons une aventure unique.

Quoique nous pensions de l'actuelle mouture du site DA et, pour ma part, je ne mentirai pas : elle ne me semble pas à la hauteur de notre combat, de ce que porte Ségolène et de l'avance internautique que nous avions prise, ceci ne doit pas nous aveugler sur l'opération en cours : non seulement atteindre Ségolène Royal mais déstabiliser sa plus belle arme : Désirs d'Avenir et instiller entre nous le venin du doute.

En politique comme dans la vie, il faut savoir distinguer l'essentiel du secondaire.
L'essentiel, pour moi, c'est que personne n'arrive à la cheville de celle que nous avons choisie pour porter dans ce pays une espérance digne de nous mobiliser.
L'essentiel, pour moi, c'est
qu'elle est plus que jamais, pour la droite sarkozyste, la femme à abattre.
L'essentiel, pour moi, c'est que -
comme nous l'avons déjà vécu en 2006 et 2007 - les exocets ont des origines diverses mais une seule cible : elle et nous.
L'essentiel, pour moi, c'est, encore une fois, de ne pas caner sous la mitraille car c'est exactement ce que les snipers attendent.

Alors oui, parlons-nous franchement.
Mais ne tombons pas à pieds joints dans le traquenard car c'en est un.

Retrouvons-nous à Montpellier et montrons-leur, à tous, que DA, c'est du solide et que, sur place, les copains ne se sont pas défoncés en vain pour nous accueillir.
C'est ça aussi la fraternité.


Biz à toutes et à tous
Sophie Bouchet-Petersen

Publié dans Points de vue citoyens

Commenter cet article